Quand le découragement est là

Parfois la vie nous sert des épreuves face auxquelles nous ressentons un profond découragement. Cette vague à l’âme qui nous entraine dans les profondeurs d’un mal être. Malgré nos efforts, nous n’y arrivons pas. Et cela nous anéanti.
Qu’est ce qui se passe à ce moment là ?

Comment lutter contre le découragement ?

L’impression qu’on y arrivera jamais, que c’est au dessus de nos forces, que quoique nous fassions, le résultat ne sera pas à la hauteur de nos attentes, ou des attentes de notre entourage.  Pourquoi ce sentiment de découragement s’est il installé ?

Comment-lutter-contre-le-découragement
Comment lutter contre le découragement ? – Photo gratisography

Notre mental est très fort. On se construit des obstacles, on se construit des barrières invisibles infranchissables. Qui y a t il derrière cela ? Nos peurs. Plutôt que de les affronter en face à face, notre mental utilise des subterfuges. La petite voix qui nous dit « tu n’y arriveras jamais, laisse tomber ». Alors comment lutter contre le découragement ?

Tout d’abord se redire que dans la vie, oui y a des obstacles, oui c est difficile, c est NORMAL !!!
Ce sont des épreuves nécessaires sur notre chemin et nous devons les accepter et faire tout notre possible pour les surmonter. Si nous faisons un refus d’obstacle, il est fort probable que la vie mette devant nous un autre obstacle plus dur à franchir.

En revanche, si nous acceptons la difficulté de l’ épreuve et si nous faisons notre possible en gardant notre objectif à l’esprit, alors la vie peut nous réserver de belles surprises. Se souvenir alors des expériences passées. Revenir sur ces instants où nous croyions la montagne devant nous infranchissable, et nous y sommes arrivés !. S’inspirer autour de soi, de ceux qui ont dépassé les épreuves et ont forcé notre admiration.

Se dire Stop ! Je suis capable. Arrêter de se maltraiter comme cela, par des pensées négatives. Se rappeler qu’il s’agit d’un exercice de la vie.  Avant de faire un chef d’œuvre tous les grands ont fait des brouillons ratés. Alors qu’est ce qui fait la différence pour y arriver ?

  1. C’est normal de ressentir du découragement. Accueillir ce qui est fait, d’abord et ne pas s’en vouloir d’en être là. Ecouter et accueillir c’est nécessaire pour apaiser.
  2. Ne jamais prendre une décision radicale sous le coup de l’émotion. On apaise, on se fait du bien et on cherche à revenir au calme (méditation). Alors une fois le mental apaisé, et les émotions vidées, on retrouve la clarté.
  3. Garder son objectif bien à l’esprit. Se rappeler sa vision, son projet. Resituer cette étape dans le parcours qui nous mènera à atteindre notre but.
  4. Garder la foi en soi et en la vie, avec ses belles surprises qu’on imagine même pas
  5. Apprendre de ses erreurs. C’est une chance de faire des erreurs ! C’est là que nous devons passer du temps pour voir, accepter ce qui est et travailler ses erreurs. C’est clair que si nous refaisons les mêmes erreurs, nous aurons les mêmes résultats. Si le résultat ne nous convient pas, nous devons changer la manière de faire et d’être.
  6. Penser à la loi d’attraction. J’attire ce qui vibre en moi. C’est donc de ma responsabilité de faire en sorte que ma vibration intérieure soit la plus sereine et positive possible pour m’attirer de belles expériences. (Pour en savoir plus voir le programme ateliers développement personnel Aobora : Ici et Maintenant)
  7. S’entourer. Demander de l’aide à ses proches. Aller vers des personnes positives qui nous redonnent de l’énergie. Se sentir soutenu(e), aimé(e), ça donne des ailes !

Accepter qui on est, sortir du découragement et  oser être soi !
Pour oser vivre sa vie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *