En 2017 Oser être soi

La nouvelle année 2017 entraine dans son sillage un cycle de 9 ans, en effet, selon le principe de la numérologie 2017 est une année 1. Ce mois de janvier est l’amorçage d’un nouveau départ. Ces voeux revêtissent  donc une énergie particulière. Quelle sera notre ligne de mire ? Pour 2017 – « Oser être soi » m’apparait comme une évidence. Oser s’affirmer dans son unicité, sa différence, son essentiel.

Aobora oser être soi
En 2017 Oser être soi – Aobora conseil et accompagnement en développement personnel

Oser être soi – trouver la sérénité

Le film Captain Fantastic a connu un franc succès. En le regardant j’ai été frappée par la justesse du silence des enfants dans cette famille. D’un coté, ils ont des occupations précises, rythmées, calées sur le rapport au corps, à l’effort, au dépassement de soi,et sur le rapport à la nature, avec de profonds instants de connexion (aux arbres, au soleil, …). De l’autre, chaque membre de la famille sait qu’il est aimé et accepté tel qu’il est. Chacun sait qu’il peut exprimer sa version ou ses questionnements et que ses arguments seront entendus et si ils sont persuasifs ils emporteront l’adhésion du groupe.
Au fond, chacun sait que sa place est importante et respectée. Alors il n’y a pas lieu à l’agitation. La sérénité règne.
Cette image vient se percuter avec la vision de certaines familles en souffrance. Où les enfants et les parents crient, chacun de leur coté, s’agitent, débordent dans leurs attitudes, leurs paroles et leurs gestes, n’arrivant plus à rien contrôler. Regrettant parfois, souffrant toujours. Et au final avec des ressentis plus ou moins forts, de rejet, d’humiliation, d’abandon, d’injustice, de trahison. Et des situations qui se répètent.
Oser être soi – trouver la sérénité en soi. Ce n’est pas à l’extérieur mais bien à l’intérieur de soi qu’elle se vit.  Apprendre à être bien avec soi, tel que l’on est (et donc imparfait). C’est un chemin, avec de la pratique, qu’il nous faut emprunter. Seul ou accompagné selon ses envies. Une fois qu’elle est installée, les tempêtes de la vie ne s’arrêtent pas pour autant mais il nous est plus facile de surfer sans se laisser emporter.

Oser être soi – s’engager à dire sa vérité

Comme le rappelle Viggo Mortensen, le père du film à succès , ce sont nos actes qui comptent, pas nos paroles. Il s’agit d’apprendre à agir en étant aligné avec soi.
De respecter son intégrité, ce qui vibre en soi, sa petite voix intérieure, et de rejeter ses arrangements avec l’EGO, qui frappe sans cesse à la porte, comme un enfant qui attire l’attention.
Oser être soi c’est alors calmer l’égo qui veut avoir raison et s’agite, qui cherche à attirer l’attention, à se justifier, à argumenter, à segmenter, à juger,…à se placer en victime pour attirer beaucoup de signe de reconnaissances (il vaut mieux des signes de reconnaissance négatifs que pas de signe du tout, sachant que la quête de signes de reconnaissance a pour but de permettre à l’EGO de valider qu’il est bien en vie).
Et c’est se placer dans son coeur pour suivre ce qui vient de nos profondeurs, même si on ne sait pas, même si on a jamais appris. Se donner l’autorisation d’essayer, d’expérimenter, de faire autrement, avec authenticité.
Oser être soi c’est s’engager à dire sa vérité. C’est prendre le risque de déplaire.  (cf l’article précédent => Etre entendu dans sa vérité )
Oser être soi – s’engager à dire sa vérité, c’est impliquant, c’est audacieux, c’est « exposant ». Mais c’est aussi libérateur, énergisant, attractif. Car une fois cette vérité exprimée, l’univers s’aligne avec ce qui vibre en nous et que l’on a osé dire. Des opportunités apparaissent, des aides surviennent, au bon moment, au bon endroit. Des grâces magnifiques aussi, c’est à dire des cadeaux de la vie qu’on aurait même pas imaginés.
Oser être soi – S’engager à dire sa vérité fait à coup sur bouger, en soi, autour de soi.
Tandis que le mensonge enferme, et parfois des générations, à cause des tabous, des non dits, …et des troubles physiques, accidentels nous rappellent parfois une réalité qui ne voulait pas se dire (cf psychogénéalogie)

Oser être soi – justesse et tempérance

Chercher la justesse et la tempérance dans ces actes. Revisiter ce qui était juste hier car il ne l’est peut être plus aujourd’hui, et pour autant nous avons tendance, inconsciemment à agir de la même manière à répétitions. Car notre mode d’actions est basé sur le passé. Notre mental analyse les actions passées, la manière dont on a eu à vivre certains épisodes, et met en place des stratégies inconscientes. C’est lorsqu’on démarre un travail en développement personnel que l’on prend conscience de ces comportements non ajustés.
Oser être soi c’est aussi être juste avec soi. Entendre que nous en sommes que des êtres humains (pas des dieux !) et donc par nature nous sommes faillibles. Nous faisons des erreurs car nous sommes là précisément pour expérimenter. Et comme l’enfant qui apprend à faire du vélo, il nous faut monter et tomber pour comprendre la notion d’équilibre. Parfois c’est difficile de regarder dans le rétro certains actes posés et de se regarder avoir été. Etre juste c’est aussi pardonner, se pardonner justement d’avoir mal agi, et poser des actes pour réparer, reconstruire, apaiser…Il n’est jamais trop tard.
La tempérance c’est aussi modérer son attitude vis à vis des autres, en comprenant que ce que je rejette chez l’autre je l’ai aussi en moi, mais c’est justement parce que je ne le vois pas que la vie me le place sous les yeux. La tempérance rime avec tolérance, et entraine l’empathie : puisque les autres finalement ne sont pas différents de moi.

Oser être soi – lâcher prise

Oser être soi c’est lâcher prise. C’est cesser de contrôler, de vouloir la perfection, le moment idéal, … (cf les pubs tendance, telles que Meetic, « Si vous n’aimez pas vos imperfections, quelqu’un les aimera pour vous », ou Mac Do « Venez comme vous êtes »)
C’est lâcher prise pour rester ouvert à ce qui est à vivre, là, exactement comme on est.
C’est cesser de vivre avec une tension au coeur de soi.
C’est faire de la place pour accueillir le nouveau, le vivant. C’est offrir au monde sa chanson, à l’instar de cet oiseau qui se pose sur la branche chaque jour, entonnant sa mélodie, peu importe qu’il y ait ou non des spectateurs. Il s’abandonne totalement à son art. Et sa mélodie contribue à la symphonie de la vie.
 
Oser être soi c’est vivre avec intensité l’instant présent
 

AOBORA vous accompagne sur ce chemin pour vous aider à « Oser être soi ».

Lire davantage => AOBORA : De la tête au coeur, le voyage d’une vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *